JEAN COCTEAU MENTON

INFO CORONAVIRUS / COVID-19

Conformément aux mesures de déconfinement annoncées par le Premier Ministre, le musée du Bastion rouvrira ses portes au public prochainement selon des horaires aménagés.
Des mesures sanitaires seront mises en place afin d’assurer la sécurité des visiteurs et du personnel.
La date de réouverture sera annoncée dès que le musée obtiendra l’autorisation de la Préfecture.

Vous pouvez d’ores et déjà découvrir l’exposition grâce à la visite virtuelle du musée du Bastion accessible sur ce site.

In accordance with the measures for the progressive easing of lockdown announced by the Frech Prime Minister, the Bastion museum will reopen its doors to the public soon, with modified hours.
Sanitary measures will be implemented to ensure visitors and staff safety.
The date for reopening will be announced on receiving authorisation to open from the Préfecture.

You can now discover the exhibition through the virtual tour of the Bastion museum available on this website.

Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau

Exposition passée
Du 07/10/2017 au 15/10/2018 - Au Bastion

Affiche de l’exposition

D’après W. & D. Downey, Sarah Bernhardt dans Théodora, 1884-1902, D.R.


Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.