Caroline Challan Belval, le testament d’Ève

 
Affiche de l’exposition

Extrait d’une performance filmée à l’Observatoire de la Côte d’Azur, 2017 - © Caroline Challan Belval

Exposition en cours

Du 02/12/2017 au 19/03/2018

L’exposition Le testament d‘Ève de l’artiste Caroline Challan Belval dialogue avec l’œuvre de Jean Cocteau, la figure d’Orphée, le visible et l’invisible, le rêve, la création, à travers ses dessins, son œuvre architecturale et le lien à la poésie. Le livre La difficulté d’être est un des fils directeurs, ainsi que la correspondance de Cocteau avec d’autres artistes, comme Apollinaire, Picasso.

L’espace à l’entrée du musée sera le lieu d’objets constellés et fragmentés, en prise directe avec la lumière : des sphères célestes gravées, une sculpture en nuage de points suspendue représentant « Ève », selon l’Ève de la Cathédrale d’Autun, associée à une tapisserie bleue, et des dalles de verre transparentes moulées sur des empreintes de roses et spirales issues de la Basilique Saint-Denis.

Dans l’espace sous-sol seront présentés en regard d’œuvres de Cocteau une série de dessin à l’encre, Visions-fiction, issus de carnets dessinés à Lisbonne, un dessin mural adapté à l’architecture muséale réalisé spécialement pour cette exposition associés à la projection d’un film 3D sur les sphères.

La dimension picturale sera présente à travers un portrait.