Nocturnes de l’été 2013

 
Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

©Roland Halbe

Quatre nocturnes viendront ponctuer l’été du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman. Séances de cinéma en plein-air, concert de jazz, spectacle pluridisciplinaire ou encore street art vous seront ainsi proposés.

11/07/2013 | Ciné Plein-air

(Re)découvrez le film le plus populaire de Jean Cocteau, La Belle et la Bête, projeté en plein air sur le parvis du musée. D’un village évoquant les peintures de Vermeer à l’imagination poétique inspirée des gravures de Gustave Doré, Cocteau nous présente son monde fantastique. Trucages, utilisation contrastée de la lumière, rythme languissant... Le film contribue à procurer au spectateur une impression de féerie et d’étrangeté. Prix Louis Delluc 1946. Parvis du musée | 22h | gratuit

25/07/2013 | Jazz & Graff

Empreint du génie protéiforme de Jean Cocteau, le musée qui lui est dédié s’ouvre à toutes les formes d’art. Dans les espaces d’exposition, les musiciens Vinicius Leal et Allan Jones vous proposeront un concert de jazz brésilien tandis qu’à l’extérieur, sur le parvis, le collectif de grapheurs les « Gringos Crew », présenté par Alberti Arts, s’inspirera de l’oeuvre de Cocteau pour offrir une performance en direct. Jazz au musée | De 19h30 à 22h | entrée payante ; Animation parvis | De 19h30 à 22h | gratuit

08/08/2013 | Ciné - Spectacle

Premier long-métrage de Jean Cocteau, Le sang d’un poète concentre ses obsessions profondes. Ce « documentaire réaliste d’évènements irréels » prendra une forme nouvelle, cheminant vers une troisième dimension grâce à l’apparition sur scène du double du poète, incarné par Vincent Berhault. La clarinette d’Aurélie Pichon l’accompagnera dans ce voyage allégorique. Musée | De 19h30 à 22h | entrée payante

22/08/2013 | Jazz au musée

Le groupe mentonnais Namu clôturera les nocturnes estivales par un concert de jazz aux influences variées : Shorter, Hancock, Coltrane... Ouverte et sans frontières, tantôt suave et tantôt fougueuse, leur musique laisse la part belle à l’improvisation, au plaisir jubilatoire de la mélodie et de la danse. Musée | De 19h30 à 22h | entrée payante